Cavale (I’ll be there) – Holly Goldberg Sloan

Cavale, un véritable petit bijoux de sensiblerie, d’humour, d’ironie et de destins plus ou moins croisés. Une lecture passionnante découverte encore une fois grâce au Prix page à page de ma ville, Meudon. L’histoire de deux jeunes frères que la vie n’a malheureusement pas  épargné. Une histoire incroyablement réaliste qui transporte dans le quotidien d’une famille ordinaire bouleversé par l’histoire atypique de ces deux jeunes garçon.

Synopsis

Élevés par un père violent et instable qui les traîne depuis bientôt dix ans de ville en ville, Sam et son jeune frère ont appris à ne compter que sur eux-mêmes. Jusqu’au jour où la route de Sam croise celle d’Emily, une jeune lycéenne. Et leur vie est bouleversée. Mais ce bonheur est aussi fragile qu’intense. . . Lire la suite

Wonder- R.J Palacio

Ne jugez pas un livre garçon à sa couverture son apparence.

Wonder

Wonder

Depuis le temps que je l’attendais celui là !!! Wonder fait partit de ma PAL depuis décembre 2012 et il à fallu attendre septembre 2013 pour enfin pouvoir le lire ! Et puis je vous en avait rapidement parlé dans l’article Rainbow Spines. Je dois dire que j’ai beaucoup de chance puisque Wonder fait également partit de la sélection officielle du Prix page à page ( Un concours de littérature organisé par ma petite ville; Meudon et que j’ai pu de ce fait emprunter à là bibliothèque ). J’en attendais beaucoup de cette lecture puisqu’on m’en avait tellement parlé en . . . bien ! Non pas qu’il est nul mais bon pour vous donner une petite idée du phénomène, Wonder est classé dans le section 6e/5e alors pour moi qui suis en 2nde . . . j’ai été légèrement refroidie mais je me suis lancée parce que la couverture avais l’air très sympathique et annonçait déjà bien le ton du bouquin puisqu’on voit un petit garçon explicitement mis en avant et de toutes évidences difforme ( c’est une réalité qui n’a pas de connotations péjoratives) , doté de deux oreilles asymétriques ne possédant qu’un œil et qu l’on suppose être Auguste, le personnage principal de l’histoire « noyé » sous les visages « normaux ».  Et puis j’ai été trompée par le titre. Je pensais à une minutieuse remise en question aux limites de la psychologie par le personnage principal (pour les allergiques à la langue de Shakespeare Wondering veut dire se demander) mais je suis plutôt tombée sur un livre qui s’entaitait à trouver en quoi Auggie était une merveille (parce que Wonder veut également dire merveilleux). Bon autant vous dire que j’ai été partiellement déçue par cette lecture qui promettait tant . . . Lire la suite