5 bonnes raisons de lire « Le journal d’Anne Frank »

AVT_Anne-Frank_8522« C’est un sensation étrange, pour quelqu’un dans mon genre, d’écrire un journal. Non seulement je n’ai jamais écrit jamais il me semble que plus tard, ni moi, ni personne ne s’intéressera aux confidences d’une écolière de treize ans. Mais à vrai dire, cela n’a pas d’importance, j’ai envie d’écrire et ben plus encore, de dire ce que j’ai vraiment sur le cœur, une bonne fois pour toutes à propos d’un tas de choses. Le papier à plus de patience que les gens »

p14

Samedi 20 janvier 1942

Pour de vrai, tout le monde connaît « Le journal d’Anne Frank ». tout le monde connaît l’histoire d’Anne Frank et son terrible destin. Mais qui; (pour de vrai hein ?) à jamais vraiment lu (ou osé lire) Le journal d’Anne Frank »

Bien mois qu’on ne le pense !

Et jusqu’à ce qu’il y a pas très longtemps, je faisais partit de ces malheureux …

Pauvre de moi …

Mais une très belle occasion s’est présentée à moi au détour d’une étagère de bibliothèque et je n’ai pas voulut passer à côté de cette belle opportunité.

Sans appréhensions particulières, je me suis lancée dans ce mastodonte de la littérature. Et je peux  vous dire que j’ai ADORE, ma lecture. J’en avais entendu de vieilles excuses pour ne pas lire ce livre dont l’une (ma préférée de très loin …). Je cite; deux points ouvrez les guillemets) : »mais euh … c’est écrit en tout petiiiiiiiiit !! » fermez les guillemets.

Alors oui c’est écrit en en tout petit mais laissez moi vous donner 5 bonnes raisons de ne pas faire l’impasse sur ce bouquin.

1. Ça fait toujours très classe de dire: « J’ai lu le Journal d’Anne Frank ».

Oui je vous le disais tout à l’heure, pas si nombreux sont ceux qui auront lu ledit livre. Alors; avec cette simple phrase, vous passerez automatiquement pour quelqu’un de très cultiv& ce qui vous attirera l’admiration de vos pairs. C’est testé et approuvé par moi-même !

2.  Parce que mine de rien, on ne sait pas ce qui peut tomber au BAC Français.

Alors franchement, je doute que ce livre figure au programme de première mais comme ils sont légèrement tordus à l’Académie Française …

3. Parce que l’Histoire c’est bien, mais raconté par une ado; c’est mieux.

Tout est déjà dans l’intitulé. Mais, avouez que j’ai raison …

4. Parce que c’est captivant.

Dès les premières ; le lecteur est captivé par le charisme contagieux de la jeune Anne. Et finalement; l’écriture en petits caractères ne fait plus que figure de détail insignifiant.

5. Parce que c’est bouleversant.

Moi, ça me fait vraiment quelque chose de me dire que j’ai l’oeuvre d’une victime de la Soah entre les mains. De le dire que j’ai l’incroyable possibilité de me plonger dans son histoire; sa vie; tout en sachant qu’il n’y a aucun Happy Ending en perspective (et Dieu sait que je n’aime QUE le Happy Ending … !)

Voilà; maintenant que vous n’avez plus aucunes raisons de passer à côté de ce journal; et j’attends vos retours avec une infinie impatience …

A propos de l’auteure

AVT_Anne-Frank_8911Annelies Marie Frank, plus connue sous le nom d’Anne Frank, née le 12 juin 1929 à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne, sous la République de Weimar, ayant vécu la majeure partie de sa vie aux Pays-Bas et morte en février ou mars 1945 (environ deux mois avant la capitulation allemande) à Bergen-Belsen en Allemagne nazie, fut une adolescente allemande juive ayant écrit un journal intime, rapporté dans le livre Le Journal d’Anne Frank, alors qu’elle se cachait avec sa famille et quatre amis à Amsterdam pendant l’occupation allemande durant la Seconde Guerre mondiale dans le but d’éviter la Shoah.

Son père Otto, l’unique survivant du groupe, revient à Amsterdam à la fin de la guerre et apprend que le journal d’Anne dans lequel elle relate sa vision des événements depuis le 12 juin 1942 jusqu’au 1er août 1944 a été préservé. Convaincu du caractère unique de l’œuvre de sa fille, Otto décide de la faire éditer et le texte original en néerlandais est publié en 1947 sous le titre Het Achterhuis : Dagboekbrieven van 12 Juni 1942 – 1 Augustus 1944 (L’arrière-cour : notes du journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944).

Publicités

2 réflexions sur “5 bonnes raisons de lire « Le journal d’Anne Frank »

  1. Léa dit :

    Ce livre est bouleversant et même en sachant qu’il n’y a pas d’Happy ending, on se prend quand même a espérer… Tu as raison, ce journal est un incontournable.

Ça vous dit de me dire ce que vous pensez de cet article ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s